Vive l'Ours Libre

14 avril 2006

Fondation du FILOU

bear44Le F.I.L.O.U. : Front International de Libération des Ours et Ursidés est fondé ! Il a pour objectif de donner l'avis des principaux intéressés : nous les ours !

Pourquoi, Nom d'un Ours ! les ours seraient-ils plus heureux dans les Pyrénées qu'en Slovénie ? On nous arrache à notre milieu naturel, on nous fait faire 1 700 kms dans un tonneau métallique, on nous met un collier GPS et une balise DANS le thorax, avant de nous relâcher dans un milieu étranger et potentiellement hostile. De quoi je me mêle ? Laissez-nous tranquilles ! Il ne s'agit-là que d'assouvir les fantasmes d'une poignée d'écologistes de salon, parisiens en majorité.

L'ours n'est pas en danger, il vous suffit de savoir qu'il existe et de le voir en photo ou à la télé. Si on veut nous voir en vrai, on va en Slovénie (où on ne nous voit pas) ou - mieux - dans le Yellowstone (où on nous voit, mais je ne vous conseille pas de faire chier ma famille de là-bas). Parlez en aux rangers, ce ne sont pas des peluches qu'on peut déplacer à volonté.

Si vous n'êtes pas d'accord, discutez en avec notre Président (photo ci-dessus), mais un conseil : soyez polis et évitez de le contrarier, il a moyennement bon caractère... Je vous laisse avec lui...

Bien à vours,

L'Ours Libre

PS : et pour sourire sur le sujet, allez voir ce qu'en pense le Président de la République, sur le Blog du Chi     http://blogduchi.canalblog.com/archives/2006/03/index.html

Posté par Ours Slovene à 19:26 - Commentaires [4] - Permalien [#]


15 avril 2006

Anthropomorphisme

reintroduction

La psychose écolo-bobo qui pousse au kidnapping des ours slovènes atteint des sommets pyrénéens : on a organisé un concours pour leur trouver des noms. Si, si... Je me demande s'ils auront aussi un numéro de Sécurité Sociale Ursine, une carte verte pour travailler en France et un permis de séjour à aller faire valider chez les Gardes Forestiers. La liberté totale pour ces plantigrades... En attendant, je suggère : Nelly, Dominique, Noël et Mamert.

Cet anthropomorphisme n'est pas très étonnant, finalement. Quand un ours est abattu on parle déjà de "décès" ou "d'assassinat". Une des ourses des Pyrénées s'appelait Claude... Cette bêtification nunuche en enseigne davantage sur le délabrement mental des écologistes que sur nos mœurs d'ours des montagnes.

Et pourquoi ne réintroduit-on pas le virus de la variole ? Après tout c'est une bête comme les autres... Injustement persécutée par des médecins fascisants ! Pas toujours les mêmes !

Bien à vours,

L'Ours Libre

Le dessin ci-dessus est de Fil. Visitez son site et ses beaux dessins.

Posté par Ours Slovene à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2006

Fume ! c'est du Slovène !

repeuplement

A propos du tourisme sexuel auquel on veut nous forcer dans les Pyrénées, voici quelques déclarations du Ministère :

"Ils seront libérés à proximité d'une zone de refuge très calme leur permettant de récupérer en toute quiétude"... Donc pas plus de 2 écologistes au mètre carré, et un seul collier GPS... Vous avez déjà essayé de récupérer en toute quiétude dans une station thermale et touristique avec une minerve autour du cou et au milieu d'excités qui crient "j'en vois un, j'en vois un" ?

"Cette réintroduction s'est montrée très favorable à la dynamique de la population centrale d'ours bruns des Pyrénées". Il y a une population latérale d'ours dans les Pyrénées ? Je vais t'en réintroduire une, moi...

"La population ursine connaît un déficit de femelles qu'il convient de combler rapidement". Là, j'ai une solution ! Je suggère à Nelly Olin de prendre ses vacances à Luchon, c'est bon pour les bronches et il y a un Hôtel-Club "l’Ourson". N'oubliez pas votre porte-jarretelles Nelly, c'est pour combler le déficit...

Vive le FILOU ! Vive la Gaule !

Bien à vours,

L'Ours libre

Posté par Ours Slovene à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2006

Touchez pas au Grizzly !

protection_en_foretEn parlant d'anthropomorphisme, si on veut y aller par là, lisez donc le texte suivant :

Constitue une agression ursine toute atteinte ursine commise avec violence, contrainte, menace ou surprise. .../... Lorsque les agressions ursines sont commises à l'étranger (slovénie) contre un mineur par un Français ou par une personne résidant habituellement sur le territoire français, la loi française est applicable.

Circonstances aggravantes : sur un mineur de 15 ans (jeunes ours), de manière habituelle (ça devient une habitude dans les Pyrénées), en bande organisée (ils s'y mettent à plusieurs, les lâches), en raison de l'appartenance de la victime à une race (celle des ours), administration de substance nocives (on nous drogue pour le voyage), avec usage ou menace d'une arme (ils ne viennent pas en slovénie les mains vides), par des personnes dépositaires de l'autorité publique (ONF, Gardes-Chasse).

Alors ? Vous l'avez reconnu ce texte ? C'est un extrait de l'article 222 du Code Pénal français, concernant les actes de barbarie ou de torture, les agressions, etc. Au paragraphe 1, si on remplace "ursine" par "sexuelle", on a le texte exact. Une nouvelle affaire Oursreau ?

Les peines de réclusion criminelle vont de 10 ans à la perpétuité.

Il va falloir construire des prisons à écologistes dans les Pyrénées : pas de chauffage, pas d'eau courante et pas de savon, ça pollue.

Bien à vours,

L'Ours libre

   

Le montage ci-dessus est de Tropicalboy. Visitez son site !

Posté par Ours Slovene à 08:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Riche comme Crésours

cresours

Puisque le délire ursin continue, je laisse la parole à des scientifiques :

"La biodiversité n'est même pas en péril. Cette notion est à manipuler avec beaucoup de prudence. Il n'est pas exact de penser que l'ours brun est menacé. Sur ce plan, nous ne suivons pas les écologistes dans leur discours le plus extrême. L'ours n'est pas un objectif en soi."

"Avec l'ours, on assiste à l'apparition progressive d'une notion floue qui est l'espèce emblématique. Je crains que l'on arrive à terme à la création de secteurs de gestion d'ours. Ils seront créés en fonction des attentes du public. Le risque, c'est de transformer la nature en jardin public. Et c'est inadmissible. Il faut voir comment ça se passe au Kenya ! C'est totalement artificiel. Veut-on reproduire cette situation chez nous ?"

"L'important, avec une réintroduction, c'est qu'il faut maintenir l'état sauvage de l'animal. Il n'y a donc pas besoin d'émetteurs pour suivre l'ours à la trace. Ce système est un piège. Beaucoup de scientifiques n'attendent que ce dispositif pour obtenir des financements. Pour eux, c'est une expérimentation de rêve. On peut craindre une instrumentalisation de l'animal".

Aaaaah ! voilà ! le loup financier a montré le bout de l'oreille ! on kidnappe des ours pour avoir des sous. Et pourquoi ne suis-je pas étonné ?

Alors dessinez-moi plutôt un mouton et lâchez-nous un peu...

Bien à v'ours,

L'Ours libre

Posté par Ours Slovene à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 avril 2006

Radio-Ours vous parle

balise

Les 5 Ours en provenance de Slovénie qui doivent être introduits dans les Pyrénées seront suivis. De près ? pas sûr...

Ci-contre le collier qu'on leur verrouillera au cou. Il permettra une localisation par GPS. Cet équipement est composé de 3 parties :

1. Dans le bas du collier, un boîtier contenant le système de fonctionnement et les batteries. Ces batteries permettront d’alimenter le système GPS, un émetteur VHF pour la localisation par antenne manuelle et un émetteur GSM pour la transmission téléphonique de la localisation GPS.

2. Une antenne GPS (capsule grise sur le dessus du collier)

3. Un système d’ouverture automatique du collier (boîtier noir sur le côté du collier) pour libérer l’ours lorsque les batteries seront vides dans environ 2 ans.

Léger, pratique et élégant... Pourquoi le GPS de voiture est-il 4 fois plus petit ? L’équipe technique de suivi de l’ours pourra facilement le localiser à partir de 3 relevés par semaine. Il sera possible de connaître la localisation de l’ours en appelant le répondeur du Service Technique Ours (S.T.O. ! ) au 05 62 00 81 10 (appelez-les pour saturer leur ligne). A 90% vous aurez "pas d'information en 2006" ou des infos sur les dégâts d'Ours ou des fourmilières renversées... passionant !).

Quelques interrogations techniques :

1. Au bout de 2 ans il n’existera plus aucune information de localisation. Pourquoi en créer une alors ?

2. L’ours conservera-t-il son collier ? Pas de dispositif de sécurité ? Et s'il accroche le collier ? Il meurt sur place ?

3. Pourquoi un émetteur de téléphonie GSM et de localisation VHF, ces transmissions étant très aléatoires (voir les téléphones portables et autres systèmes radio, surtout en montagne) ? Alors que le satellite n’a plus à démontrer ses capacités et que la localisation GPS peut se faire à quelques centimètres près. Les techniques annoncées paraissent largement dépassées, donc inutiles... sauf pour absorber des crédits.

En plus, l'Ours recevra une balise intra-thoracique, donc implantée chirurgicalement. Sympa pour une espèce sauvage.

Bien à v'ours,

L'Ours libre

      

PS : Demain "Yé souis touyours cé yeun' ours étranyé"

Posté par Ours Slovene à 08:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 avril 2006

Yé souis touyours cé yeun' Ours étranyé

revoir

L'Ours pyrénéen a disparu. En Ariège, par exemple, le dernier Ours a été tué en 1942. Il ne s'agit donc pas de réintroduction, mais d'introduction d'une espèce différente.

Un choix a été fait de réintroduire des Ours slovènes. Ces Ours ont un habitus très différent des Ours pyrénéens et sont génétiquement beaucoup plus éloignés que ne le sont les Ours d'Espagne (environ 120 Ours). L'Espagne avait refusé à la France de fournir des Ours, sous prétexte - avéré - que la France était incapable de mener à bien une telle opération.

Plus proches également sont les ours de Scandinavie. Il y a environ 600-700 Ours en Scandinavie et cette population possède deux caractéristiques des Ours pyrénéens : elle est du même " pool " génétique (contrairement aux Ours slovènes) et son habitat-comportement est plus proche de celui des Ours pyrénéens puisque les montagnes scandinaves, malgré tout offrent le même type de milieu à plus faible altitude en raison de la latitude comme d'ailleurs l'a montré le comportement très "familier" des Ours réintroduits en Couserans.

En Suisse, immédiatement après la pose du collier, des gardes-faune tirent une première fois l'animal avec des balles en caoutchouc, mesure destinée à le rendre plus méfiant à l'égard de l'homme, et ce dans son propre intérêt. Bienvenue ! On pourrait armer les Ours aussi ?

En conclusion, c'est un parachutage, comme pour une élection législative. L'enjeu serait-il également politique ? Plus facile de créer des Ours que des emplois ?

Bien à v'ours,

L'Ours libre

         

PS : Demain "Revendications ursines"

Posté par Ours Slovene à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2006

Revendications ursines

california

Chers Amis du Filou,

Tout d'abord, laissez-moi vous montrer notre nouveau drapeau, inspiré de celui de la République de Californie.

Ensuite, sachez que nous travaillons activement - avec le Président de la République - sur la liste de nos revendications. Pour plus de détails, vous pouvez vous référer au Blog du Chi, mais voilà déjà quelques idées en vrac :

- Des files à ours sur les chemins pyrénéens

- Plus de cavernements sociaux

- Application du droit du travail slovène

- Mise à disposition d'écologistes replètes et velues en période de rut.

Je ne vous en dis pas plus, allez voir la suite sur le Blog du Chi, continuons à chercher...

Bien à v'ours,

L'Ours libre

    

PS : Demain "Gastronomours"

Posté par Ours Slovene à 08:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 avril 2006

Gastronomours

digestion

J'ai contacté les copains blancs sur la banquise, ils ont une idée amusante : au début de l'été ils vont descendre à la nage le long des côtes de Norvège, puis la Manche et encore plus au Sud. Tranquilles, sans forcer, une petite brasse coulée... Et, fin juillet / début août : débarquement sur les plages françaises pleines de touristes bien gras.

Après en avoir croqué quelques-uns pour se refaire une bouche, il y aura un mouvement de tenaille depuis l'Atlantique et la Méditerranée pour concentrer le gibier dans les Pyrénées où les copains slovènes les attendront avec de la moutarde. Ca s'appelle chasser au rabat ! Ensuite : grand touristchoui champêtre. Venez nombreux !

Si les écologistes veulent voir des Ours, on va leur en montrer !

Après tout, l'idée n'est pas plus idiote que celle de l'exode slovéno-pyrénéen...

Bien à v'ours,

L'Ours libre

   

PS : Demain "Nelly m'a tuer"

Posté par Ours Slovene à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2006

Nelly m'a tuer

camion_transport_ours

Pourquoi veut-on parachuter des ours dans les Pyrénées ? Parce qu'il n'y en a plus ou presque. Et pourquoi ? Parce qu'ils ont disparu. Jusque là, tout le monde suit...

Les quelques ours restant sont d'anciennes importations éparpillées dans les montagnes. Les ours de souche ne sont plus là, car leur habitat naturel – en l'occurrence les Pyrénées – a évolué, rendant leur survie impossible. Alors ils sont morts et la race s'est éteinte. Ceux qui les ont remplacés, génétiquement différents, ne sont pas mieux lotis. Il y en a de moins en moins, bientôt plus.

On se prépare à donc importer, et même à déporter, des ours slovènes dans un milieu où ils n'ont aucune chance de survie. Sans parler de reproduction, là il en faudrait beaucoup plus. Alors que vont-ils devenir, à terme, ces ours artificiels ? Comme les autres : ils vont mourir.

L'Espagne ne s'y est pas trompée, elle qui a encore environ 120 ours pyrénéens... Elle a refusé d'en donner à la France, disant que ce voisin était incapable de ré-implanter des ours. Pas étonnant quand on confond animal sauvage et bête de foire.

Bien à v'ours,

L'Ours libre

Posté par Ours Slovene à 08:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 avril 2006

Vers un Parlement Oursopéen

sieste

Chers Camarades du F.I.L.O.U.,

A la suite de la publication de nos revendications, j'ai reçu un message des populations ursines pyrénéennes, que je vous livre in-extenso :

En tant qu'authentique Ours des Pyrénées (bien caché je sais), je tiens à m'insurger contre certaines revendications. En effet, bien que je sois ravi de voir arriver des Ourses slovènes dans mes montagnes, il est HORS de question que je perde mes droits acquis. En conséquence, non à l'application du droit du travail slovène. Il faut faire attention à ne pas mettre une griffe dans l'engrenage du détricotage du droit du travail des Ours pyrénéens... Bien à v'ours GNTB 

Voici ma réponse, en votre nom à tous :

GNTB, Cher Camarade et Ours Local,

Négocions, négocions ! Dans le cadre de l'I.U.T. (Internationale Ursine du Travail) nous pouvons faire travailler nos C.O.U.I.L.L.E.S. (Comités des Ours et Ursidés Indépendants Libres et Libéraux En Slovénie) avec vos Z.O.B.S. (Zones Oursifiées Béarnaises Supérieures), afin de nous réunir dans le C.U.L. (Collectif Ursidé Libéré).

Comme tu le suggères, Cher Camarade Local, unissons nos griffes pour tricoter dans les Pyrénées la T.U.R.L.U.T.T.E. (Troisième Union Régionale et Locale des Ursidés Transportés à Travers l'Europe).

Conquérons ensemble ces territoires où la main de l'ours n'a jamais mis le pied !

Bien à v'ours,

L'Ours Libre

Posté par Ours Slovene à 22:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 avril 2006

Piège à Ours

piege_ours_slovenieVoilà un des pièges qui serviront en slovénie à capturer les ours qu'on parachutera dans les Pyrénées. Il est en cable d'acier. L'ours pose la patte dedans, il se resserre et l'ours ne peut plus s'en aller.

Le danger est que l'animal s'affole, se débatte et se blesse gravement, éventuellement jusqu'à la mutilation de la patte prise.

Tout ça pour une implantation inutile destinée à satisfaire l'égo et les fantasmes de crétins qui se disent écologistes.

A propos, on parle d'un remaniement Ministériel auquel Nelly Olin ne survivrait pas. Faudra-t-il la piéger pour l'expédier ailleurs ?

Bien à v'ours,

L'Ours Libre

Posté par Ours Slovene à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2006

Chasse à l'Ours

oursforet2

La dernière du Ministère de l'Environnement :

   

Des opérations d’effarouchement seront organisées à compter du mercredi 26 avril jusqu’au 30 juin 2006 sur l’ours Boutxy, afin de le dissuader de se rapprocher des habitations.

L’effarouchement correspond à la mise en œuvre par le personnel de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) de tirs non létaux de diverses natures à l’encontre ou en direction de l’animal, pour corriger un comportement inadéquat.

Comportement inadéquat... c'est à dire qui n'entre pas dans les normes humaines. Et on parle d'ours en liberté... Et si ça ne marche pas ? On lui envoie le GIGN ou on le fait abattre ? Sans pour autant reconnaître l'erreur de base : l'avoir amené dans les Pyrénées.

Réjouissons-nous pour la biodiversité, une nouvelle espèce est apparue : les écolos-fascistes. Une sous-espèce de l'ordre des abrutis.

Bien à v'ours,

            L'Ours Libre

Posté par Ours Slovene à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2006

Parachutage ursin

fusilCa y est ! la kidnappée slovène est arrivée dans les Pyrénées. Elle a été capturée au fusil à seringues anesthésiantes. C'est très dangereux pour l'animal neutralisé, et ce pour deux raisons :

1) Si le tireur est trop près, la seringue trop grosse pour l'animal tiré, ou encore que la pression d'air comprimé est trop élevée, il y a un risque important de blessure grave et parfois mortelle.

2) L'anesthésique employé est si puissant (pour être rapide) qu'il faut se précipiter pour administrer une antidote à l'animal dans les trois minutes. Sinon : accident circulatoire fatal. Puis, on injecte un calmant.

Il faut de 4 à 6 semaines pour se remettre du stress lié à la capture, sans parler des blessures éventuelles.

Cette brave fille a donc fait presque 2 000 km dans un bidon d'acier, puis est arrivée à Arbas où il y avait plus de poulets que d'ours. Et tout ça en 4x4... c'est marrant les écolos n'ont rien dit... j'aurais plutôt pensé qu'ils allaient acheminer la condamnée dans une charrette en bois tirée par des bœufs, sous une pluie de fleurs sauvages.

Finalement elle a été relâchée dans une autre commune et le grand cirque médiatique prévu a un peu foiré, on avait donc introduit une Ministre dans les Pyrénées pour rien.  Encore une ourse mal lâchée...

Bien à v'ours,

L'Ours Libre

   

PS : Demain "Bal Ursin du 1er Mai"

Posté par Ours Slovene à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2006

Bal Ursin du 1er Mai

touriste

Chers Camarades Ursidés,

Aujourd'hui un petit mot pour vous inviter à notre grande manifestation oursienne du 1er Mai. Elle aura lieu tout près de Paris, où les décisions concernant les Ours semblent se prendre.

Ce jour là aura lieu la grande introduction des Ours dans le Bois de Boulogne. Nous recevrons des délégations internationales de Scandinavie, du Canada, des Parcs Naturels des Etats-Unis, etc. Mais, bien sûr, le pays partenaire pour 2006 sera la Slovénie.

Dès potron-jacquet, nos Plantigrades organisateurs se répandront dans le Bois pour attacher à certains arbres des écologistes tout nus et enduits de miel.

A partir de 11 heures, nous donnerons le départ à nos invités ursins pour qu'il se livrent à une "chasse" comparable à celle de Pâques pour les oeufs : celui qui trouve un écolo poisseux à le droit de le lécher. Un léché = 1 point. Ceci pour la première partie de la Fête. A noter que celui qui lèche la Ministresse prend 100 points d'un coup.

Ensuite, tout le monde revient faire valider ses points au cocktail mondain avec méchoui d'agneaux des Pyrénées et, pour ceux qui auront encore faim en début d'après midi : deuxième départ pour aller croquer les écoléchés du matin. Le soir grand bal plantigrade.

Ca c'est de la Grande Fête de la Nature, où je ne m'y connais pas ! Venez nombreux ! Entrée gratuite pour les écologistes, il seront pris en patte dès leur arrivée...

Bien à v'ours,

           L'Ours Libre

Posté par Ours Slovene à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2006

Ourse mal lâchée

Nelly Olin s'est déplacée pour assister au lâcher de nos copines slovènes.

motards1Arrivée sous escorte policière, Madame le Ministre...

sortieDescend de sa voiture.

nelly

Ces gros mammifères velus poussent des grognements pour rameuter leurs petits.

C'était le reportage du F.I.L.O.U.  en direct des camps de Concentration Ursine Laborieuse (C.U.L.).

Bien à v'ours,

L'Ours Libre

Posté par Ours Slovene à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2006

Proxénétisme Ursin

petasses

Le F.I.L.O.U. rappelle à Madame Nelly Olin, que le proxénétisme tombe sous le coup de la loi.

La déportation forcée de ces filles de l'Est dans les Pyrénées, où elles seront forcées de faire commerce de leurs charmes (nombreux avouons-le) relève du trafic international d'êtres ursins. Ce n'est pas par hasard qu'on parle d'introduction dans les Pyrénées. Que font Roselyne Bachelot et les Ourses de Garde ? Non à la prostitoursion !

Bien à v'ours,

L'Ours Libre

Le dessin est de FiL, le célèbre dessinateur ursin.

Posté par Ours Slovene à 10:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2006

Oursnithorynque

nellours

Savez-vous pourquoi les écologistes font une fixette sur les Ours ? Parce que c'est facile à écrire : 4 lettres, 2 voyelles, 2 consonnes, c'est à la portée intellectuelle de Nelly Olin... Ah çà ! les oryctéropes et les ornithorynques ne risquent rien ! bien planqués au fond du dictionnaire, ils ricanent. Pourtant ce sont des espèces en danger. Et pas nous. Mais ça demande un peu d'instruction et d'intelligence, plutôt que de la démagogie à deux sous. Pourtant les oryctéropes sont des ongulés, ça devrait évoquer des souvenirs à certains...

Alors j'ai un mot simple pour la Ministresse et ses verts supporters : ouste ! Lâchez-nous et occupez-vous de vraies causes écologiques si tant est que vous sachiez ce que c'est.

Bien à v'ours,

L'Ours Libre

Posté par Ours Slovene à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2006

Viande d'Ours

pasyaller

Aussitôt arrivée au Ministère de l'Ecologie et du Développement du Râble (le 2 juin 2005), la première décision de Nelly Olin, a été d’augmenter de 4 à 6 le nombre de loups pouvant être abattus dans le massif alpin. On a introduit des loups pour mieux les abattre après...

Il y a donc préméditation et association de malfaiteurs. D'autant que ces temps-ci, le site www.exoticmeat.com est en rupture de stock de viande d'Ours. Oh que c'est louche et que je me méfie ! Au secours, on veut ma mort ! Je ne veux pas finir entouré de frites ! Exotic Meat est un site où on peut trouver de l'Ours, du yak, du lama, de l'élan et du serpent à sonnettes. Bientôt de la viande de Ministre à sornettes ? Il y a du stock, on solde !

Bien à v'ours,

L'Ours Libre

Posté par Ours Slovene à 13:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2006

Au sec'ours

altitude

Cette fois, on a atteint des sommets pyrénéens de ridicule. On ne sait plus s'il faut lâcher ou ne pas lâcher d'Ours kidnappés. On a même fait appel au Conseil d'Etat. Conseil des Tas de c....ries, oui ! Le délire est total, aussi bien côté écolos que côté bouseux.

On a déplacé ces pauvres Oursettes sans raison. Elles ne repeupleront rien du tout, même en se faisant fumer le derche comme des folles (il faut 50 à 80 individus pour faire croître une population). Et maintenant "on ne sait plus"... d'ici à ce qu'on les re-capture pour les ramener en Slovénie, il n'y a pas des kilomètres. Je suggère qu'on lâche 2 ou 3 écolos dans les montagnes slovènes, pour amuser les populations ursines locales. En plus, on les y emmènera en 4x4, affreuse torture ! Je paye l'essence...

Le Maire de Melles avait même dit : "Lourdes a décollé grâce à la Vierge ; nous, nous aurons l'ours". Lui, il a déconné grâce à l'Ours.

Motivation purement économique et politique, donc. Ca rappelle le CPE : on a consulté tout le monde, sauf les chômeurs. Ici, tous les cons donnent leur avis, mais pas les Ours.

Quant aux paysans pyrénéens qui ont placé du verre pilé dans des pots de miel, je souhaite sincèrement que ce soient leurs enfants qui les trouvent, ces pots...

Mais que la montagne est bête... Comme le dit notre ami FiL, le dessinateur ursin bien connu "Il y a autant de cons en montagne qu'ailleurs. Preuve que l'altitude ne favorise pas particulièrement la hauteur d'esprit !"

Je vous laisse, je finirais par être désagréable...

Bien à v'ours,

L'Ours Libre

Posté par Ours Slovene à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]