retour21

Le Conseil des Tas a rejeté la demande d'interdiction de lâchers d'Ours. Il a souligné que l’article R. 411-8 du code de l’environnement autorise le Ministre chargé de la protection de la nature à délivrer des autorisations exceptionnelles de réintroduction dans la nature d’animaux appartenant à des espèces protégées lorsque l’espèce est menacée d’extinction.

Ils sont idiots les Tas où j'ai rêvé ? Nous ne sommes pas en voie de disparition ! sauf dans la tête des abrutis ! Alors, arrêtez de nous introduire, ça fait mal ! Et, dans les montagnes, faites attention à l'écho... parce qu'être introduit par un Ours... vous n'allez pas aimer.

Nous sommes une espèce protégée alors protégez-nous des écologistes comme des bergers. Et lâchez-nous, oui... la grappe !

Bien à v'ours,

L'Ours Libre