pub_n_hulot

L'affiche ci-contre est le prototype même de l'anthropomorphisme imbécile qui pousse les gens à vouloir des ours dans les Pyrénées. Rendons à César ce qui est à Jules : c'est celle de la Fondation Nicolas Hulot. C'est à cause de ça qu'on prend des animaux sauvages pour des peluches dont on peut disposer à sa guise. C'est de l'écologie de salon parisien, ça fait beaucoup de mal aux Ours, juste pour flatter l'ego d'un guignol télévisuel. Un excellent exemple d'une bonne cause (l'écologie) défendue avec des arguments tellement ridicules qu'ils la desservent.

Et il le dit lui-même sur son site "La notion d'êtres vivants s'est au fil du temps délitée pour laisser place à des perceptions confuses ou abstraites". Il ne sait pas lire ou il est idiot ? C'est exactement le problème des Ours slovènes déportés. Un animal n'est ni une abstraction ni une cause politique. Quand a être confus, Nico Hulot y parvient parfaitement.

Et en plus, au premier marmot de touriste qu'on va croquer dans les Pyrénées, tout le monde dira que c'est de notre faute...

Bien à v'ours,

L'Ours Libre