emmanuelli_3Depuis quelques semaines, les Pyrénées sont envahies de blaireaux en short et sandalettes (portées avec des chaussettes) venus voir des Ours. Bien entendu - comme nous ne sommes pas fous - ils n'en n'ont pas vu (sauf une fois, où un copain a voulu tester la vitesse de pointe d'un touriste en train de déféquer dans son short). Mais, pour les consoler, les Offices de Tourisme et les boutiques à pigeons leur ont fait la totale : T-shirts, autocollants pour la Kangoo (ça fait Indiana Jones de rouler en Kangoo dans le 6ème arrondissement), Ours en peluche, Ours en bois, tout y est passé.

Ces vaches à lait estivales n'ont pas vu d'Ours, mais ils ont bien vu les chiens... Vous savez ce que c'est qu'un patou ? Un chien à qui il ne manque que la trompe pour faire un mammouth et qui est censé défendre les troupeaux. En fait il aboie fort, mais ne nous attaque jamais (pas fou le chien, la dernière fois qu'ils ont essayé on a fait du pâté de patou). Par contre, quand un touriste veut lui faire guili-guili, là ça se gâte ! Le patou n'est pas vraiment un chien de salon. J'ai le souvenir d'essaim de touristes redescendant meurtris dans la vallée en agitant leur petites fesses blanches découvertes par le meilleur ami de l'homme. On dit que les éleveurs pyrénéens ne sont pas contents... faux ! les éleveurs de patous sont ravis.

Nous avons bien ri,  vous dis-je...

Bien à v'Ours

L'Ours Libre